Différentes applications de l’hypnose chez l’enfant

L’hypnose est utilisée dans le cadre des principaux problèmes de l’enfant et de l’adolescent : énurésie, difficulté ou échec scolaire, phobie scolaire, manque de confiance en soi, terreur nocturne, trouble de la concentration, timidité, difficulté d'adaptabilité, renfermement, accompagnement lors d’un divorce

L'HYPNOSE 

Un jeux d'enfant

Un enfant entre très naturellement et très rapidement en état d'hypnose. Les enfants vivent dans un monde d’imagination. Et l’imaginaire est un facteur prépondérant dans la réactivité hypnotique.

Dans son monde, un enfant qui joue est en état modifié de conscience et la réalité matérielle et logique a disparu.

L’hypnose sur les enfants a très souvent fait ses preuves puisque ceux-ci sont beaucoup plus réceptifs que les adultes de par leurs fortes capacités imaginatives et leur esprit rêveur.

 

 

Chez les enfants, l’hypnose peut aider à résoudre ou atténuer certaines difficultés auxquelles ils sont confrontés au cours de leur vie.

Sucer le pouce

la dyslexie

la phobie scolaire

 l'énurésie 

L’hyperactivité

Troubles du sommeil

Troubles relationnels chez l’enfant

Le stress chez l'enfant

Les phobies chez l'enfant

Troubles du langage

LES APPLICATIONS DE L'HYPNOSE

Difficultés scolaires

Quel que soit leur âge, tous les enfants peuvent être confrontés un jour ou l’autre à des difficultés scolaires. Cela peut se manifester par un trouble de l’attention, un échec scolaire, un manque de concentration, etc. Toutes les difficultés scolaires sont différentes et propres à chaque enfant, puisque chacun a une histoire, un passé qui peut être en lien avec ces difficultés rencontrées. En tant que parent, il est donc primordial d’être à l’écoute et surtout très attentif au parcours scolaire de ses enfants. Il est très important de ne pas laisser ces difficultés d’apprentissage se cumuler et il faut agir rapidement dès que le problème se présente.

L’angoisse de séparation

 L’enfant ou l’adolescent peut souffrir de cette angoisse de séparation. Cela se caractérise le plus souvent par une forte appréhension rien qu’à l’idée d’être séparé d’un de ses parents ou d’un lieu particulièrement sécurisant comme sa maison ou sa chambre. Mais il faut savoir que, plus le lien émotionnel avec la personne en question est fort, plus le fait d’être séparé de cette personne va occasionner un vide affectif.

 Souvent, ce trouble se manifeste par des comportements plus ou moins agréables pour l’entourage et pour la personne elle-même : jalousie, cauchemars, dépression, chantage, échec scolaire, etc. L’enfant souffrant d’angoisse de séparation éprouve une grande difficulté à accepter l’absence de la personne en question, car il a peur de perdre ce qui lui reste de points de repère.

L’hyperactivité

L’hyperactivité également appelée trouble déficitaire de l’attention touche de plus en plus d’enfants. Cette maladie est caractérisée par un état d’activité constant ainsi qu’une instabilité de comportement s’accompagnant de difficultés d’attention. Il est important de noter qu’il est très difficile pour un enfant d’apprendre à vivre avec ce trouble du comportement. De plus, aucun traitement n’a encore été mis au point pour lutter contre cette maladie cependant, les médecines traditionnelles peuvent venir en aide à l’enfant atteint d’hyperactivité en lui donnant un traitement approprié. Notez, que ces traitements sont souvent très lourds et ne servent pas à soigner l’hyperactivité, mais plus en atténuer les symptômes.

Phobie scolaire

La phobie scolaire est une angoisse massive qui survient à la simple idée d’aller à l’école. Elle se manifeste typiquement au moment du départ de la maison par une crise de panique qui ne s’estompe que lorsque l’enfant est convaincu qu’il n’ira pas à l’école.

Les principaux symptômes d’une phobie scolaire sont aisément reconnaissables :

Difficultés à quitter le domicile pour partir à l’école.

Absentéisme scolaire complet.

Réaction émotionnelle vive marquée par l’anxiété et la panique.

Absence de comportements antisociaux (l’enfant poursuit ses activités extérieurs).

L’enfant ne cache pas sa situation à ses parents.

L’enfant refuse de partir à l’école sans raison.

Hypnose 

L'enfance est une tige fragile qui a besoin d'appui

La Rochefoucauld-Doudeauville

Faites vous confiance prenez rendez-vous je vous accompagnerai dans votre démarche de changement 

DOCTOLIB.jpg

               07 69 22 57 31

43 rue Gémare 14000 Caen

07 69 22 57 31

L'hypnose ne se substitue pas au diagnostic médical et aucun traitement ne peut être suspendu sans l'avis du médecin.

© 2018 - Directeur de publication : El mansour FIHMI
43 Rue Gémare 14000 CAEN - Téléphone : 07 69 22 57 31 -   fihmielmansour@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon